• Sylvie Piriou

La Loba est de retour

Mis à jour : 30 mars 2019

Promenons nous dans les bois… le loup n’y est pas. Les méchants ne sont plus ceux que l’on croient et voilà ce qu’ils se disent : Le bon plan, ce sont ces « bougres d’âme » innocents en quête d’absolu.

Et on leur offre un des plus beaux spectacles qui soient, celui dont ils sont si friands : on les appelle de tous nos vœux, de la maison, assis sur notre tapis de méditation. Eux*, derrière l’écran festoient, et nous parlent de foi. De toi et de moi. Je les appelle les extras*. Ils se sont nourris longtemps de nos vies ordinaires et continuent de l’autre côté du miroir en nous donnant en pâture ce que nous voulons regarder, écouter faute de ne plus savoir nous émerveiller de la beauté que nous sommes.


Le poison vient sans crier gare vous savez ! Telle une intuition, un ange m’a soufflé un matin à l’oreille, il y a des années : « Je rêve d’un jour pouvoir tout apprendre gratuitement sur Internet ». J’ai fait mienne cette pensée, comme vous l’avez sans doute faite vôtre, pour être si nombreux aujourd’hui à vivre avec des écouteurs dans les oreilles. Les idées m’ont été données en bouquet, tels des soleils de sagesse. Bye bye le doute. Bonjour Madame l’Attention je t’ai portée sur toutes les choses de la vie et j’ai transmis tout ce que j’ai appris.


Vivre le grand «au-delà » des illusions a réveillé ma nature sauvage ; là où j’ai cru me perdre dans le discours énergivores des autres, j’ai trouvé ma voi(e)x.

Or je m’interroge : S’il est une voie justement, est-ce celle que l’on prend volontiers et sur laquelle tout nous rappelle ce que l’on finit par reconnaître car on le sait déjà ? Ou bien y en a-t-il une autre, à laquelle notre âme aspire pour vivre l’aventure et expérimenter ?


Durant tout ce temps où j’ai cherché des réponses chez les extras* plutôt qu’au cœur de moi, elle est restée là, tapie dans un coin de mon cerveau, au creux de mon ventre, et de ma main aussi : cette envie viscérale d’écrire l’intime.

Je suis un pont. Une facilitatrice. Voilà ma mission. Mais si je suis la voie des mots, est-ce la même voie que celle d’être un pont ? Et un pont sur un pont, n’est-ce pas un arc-en-ciel ? Peut être que je fais cela depuis toujours : mettre de la couleur là où c’est gris pour transmettre la vie.


Les eaux de mon cœur se fraient un passage jusqu’à ma conscience. La décision est prise ; je vais écrire et telle une guirlande balancer au gré des vents et marcher là où il n’y a pas de trace.


Le soleil tapisse de jaune les immeubles tout au loin. Du dernier étage de l’immeuble, le ciel est bleu tout autour et le petit bois en bas appelle à faire chanter mon tambour.

La loba est de retour.


* extras : youtubeurs & co, et si je pousse l'imagination, je dirais extras comme extra-terrestres car tout est organisé pour que nous restions accrochés à notre téléphone pour les suivre durant des heures. Nous leur donnons le meilleur de notre temps et n'avons plus l'énergie pour créer une vie qui NOUS ressemble.




 

©2020 by La Magie d'Etre Soi.